14 septembre 2017

SPORTS > Paris, la capitale aux cinq anneaux…

Classé dans : À savoir — fierementgay @ 7 h 47 min

Paris a vaincu sa malédiction olympique !

1sports

La capitale a désormais sept ans pour préparer les Jeux d’été 2024.

Sans surprise, les 84 membres du Comité International Olympique, présents au Pérou, ont validé, à l’unanimité, l’accord tripartite qui accorde les JO-2024 à Paris et ceux de 2028 à Los Angeles.

« Il y avait moins de suspense, mais ça ne diminue en rien l’émotion et l’importance de ce moment » a confié le co-président de « Paris-2024 », Tony Estanguet.

« C’est une victoire magique, unique. On a travaillé dur depuis trois ans, avec Anne Hidalgo et l’ensemble de cette famille Paris-2024. C’est un succès collectif. J’ai vécu une émotion que j’ai rarement vécue dans ma vie ».

« Ramener les Jeux à la maison 100 ans après, c’est un bonheur immense et surtout ça va faire du bien à notre pays, à Paris et à la Seine-Saint-Denis. C’est maintenant le début d’une nouvelle aventure extraordinaire » a déclaré Anne Hidalgo, la maire de Paris.

Bridée depuis deux mois, la joie des acteurs du dossier parisien s’est libérée dès l’annonce de l’officialisation des attributions.

Dès aujourd’hui, des festivités auront lieu à l’Hôtel de Ville et à l’Élysée.

En effet, à 17 heures, Emmanuel Macron recevra les artisans du succès parisien pour leur redire que « cette victoire, c’est la France », comme il l’a lancé hier, immédiatement après le vote du CIO.

Après le temps des célébrations, l’équipe de « Paris-2024 » se remettra au travail.

Son dossier s’appuie en effet sur 93 à 95% d’équipements déjà existants. 

Le Stade de France, Bercy, Roland-Garros, le Vélodrome de Saint-Quentin en Yvelines, le Zénith, la base nautique de Vaires sur Marne, mais également les sites mythiques de la capitale comme le Champs de Mars, le Trocadéro, l’esplanade des Invalides ou le Grand Palais, sont retenus pour accueillir les quelque 10 500 athlètes attendus dans sept ans.

Les équipements à construire seront mis en chantier d’ici à deux ans avec le souci de coller aux besoins des territoires concernés, principalement la Seine-Saint-Denis.

Dans ce département de la banlieue nord de Paris, seront construits un centre aquatique et deux villages, média et olympique.

Le tout devrait être réalisé pour un budget global de 6,6 milliards d’euros.

Bernard Lapasset, co-président du comité de candidature, estime le projet « à l’abri de tout dérapage financier, grâce aux nombreux équipements existants et à l’absence de coûts d’aménagement de transports publics ».

Les Jeux Olympiques ouvriront le 2 août 2024.

Anne Hidalgo et Éric Garcetti, maire de Los Angeles, sont proches et ont déjà promis de s’épauler dans les années à venir pour construire leurs Jeux. 

Laisser un commentaire

Telephone rose |
Divinebeaut |
Fitchdemyth |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Promovareok
| Perruquescheveuxnaturels
| Lee6769