• Accueil
  • > À savoir
  • > TÉLÉVISION > « J’ai beaucoup souffert de la haine vis-à-vis de ce que j’étais ».

16 avril 2018

TÉLÉVISION > « J’ai beaucoup souffert de la haine vis-à-vis de ce que j’étais ».

Classé dans : À savoir — fierementgay @ 11 h 26 min

Il a été le « Monsieur Littérature » de l’émission pendant cinq saisons.

1trapenard

De 2012 à 2017, Augustin Trapenard occupait le poste de chroniqueur culture au « Grand Journal » de Canal+.

Avec Michel Denisot, puis Antoine de Caunes, Maïtena Biraben et, enfin, Victor Robert.

Celui qui officie chaque jour dans « Boomerang » sur France Inter a donc vu défiler de nombreux invités.

Il a aussi abordé autant de thématiques différentes, qu’elles soient culturelles ou sociétales.

Mais, derrière le sourire et la bonne humeur, Augustin Trapenard avoue avoir très mal vécu une période de l’émission.

Celle du débat autour de l’ouverture du mariage aux couples de même sexe.

« J’ai beaucoup souffert sur le plateau du Grand Journal à l’époque des débats sur le mariage gay. On recevait quotidiennement des invités qui manifestaient une forme de haine vis-à-vis de ce que j’étais » explique Augustin Trapenard.

« Je n’avais pas beaucoup de distance par rapport à cette actualité, donc je l’ai prise de plein fouet. Et voir 500 000 personnes défiler dans ma ville, non pas pour revendiquer un droit, mais en interdire un à d’autres a été très violent ».

Laisser un commentaire

Telephone rose |
Divinebeaut |
Fitchdemyth |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Promovareok
| Perruquescheveuxnaturels
| Lee6769