10 juillet 2018

CYCLISME > Pédaler, ça peut rapporter gros !

Classé dans : À savoir — fierementgay @ 11 h 47 min

On connaît les salaires astronomiques versés aux footballeurs !

CYCLING-FRA-TDF2018-LINE

Et les cyclistes ?

Comme toutes compétitions de haut niveau, le Tour de France remunère ses champions.

Le terme, « généreusement », serait inaproprié tant cette épreuve s’apparente parfois à une torture physique.

Mais, il est tout de même possible de s’en tirer à bon compte.

Pour commencer, chaque vainqueur d’étape empoche 11 000 euros.

Les vingt premiers de chaque étape touchent une somme d’argent.

5 500 euros pour le deuxième, 830 euros pour le cinquième, 200 euros pour le vingtième.

Chaque jour, le prix de la combativité est également décerné à un cycliste qui empoche 2 000 euros.

À la fin du Tour, le super-combatif touchera 20 000 euros.

Passons désormais aux quatre maillots distinctifs.

Le porteur du maillot blanc, qui revient au meilleur jeune de moins de 25 ans, gagnera 20 000 euros, une fois arrivé à Paris.

Le porteur du maillot vert, qui revient au meilleur sprinteur, gagnera 25 000 euros.

Le porteur du maillot à pois, décerné au meilleur grimpeur, rapporte aussi 25 000.

Et le maillot jaune ?

Et le vainqueur ?

Il empochera 500 000 euros lors de son arrivée à Paris.

200 000 euros sont attribués au deuxième et 100 000 euros au troisième.

En général, le vainqueur du Tour de France partage ses gains avec ses équipiers, même si les organisateurs du Tour de France prévoient des primes pour les meilleures équipes.

Laisser un commentaire

Telephone rose |
Divinebeaut |
Fitchdemyth |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Promovareok
| Perruquescheveuxnaturels
| Lee6769