20 décembre 2019

20|12 ~ EUROPE ~ Des députés français refusent de voter contre l’homophobie…

Classé dans : XXXX - À savoir — fierementgay @ 10 h 20 min

europe

Mercredi, le Parlement européen a voté en faveur d’une résolution « sur la discrimination publique et le discours de haine, à l’égard des personnes LGBT, notamment les zones sans LGBT ».

Une référence à la situation de la Pologne, où de plus en plus d’organisations locales se revendiquent comme « zones sans idéologie LGBT ».

La résolution du Parlement européen, visant notamment à condamner ces proclamations, a été largement adoptée.

Pas du côté français !

Le Rassemblement National n’a pas voté en faveur ce ce texte.

Si certains se sont abstenus, plusieurs ont même voté contre : Jordan Bardella, Nicolas Bay, Thierry Mariani et Philippe Olivier.

Chez LR, François-Xavier Bellamy s’est abstenu.

Du côté du RN, on assure « condamner fermement, sans équivoque, toutes les formes de violences, y compris bien sûr celles motivées par l’orientation sexuelle ».

Et pourtant les euro-députés assument pleinement leur vote.

« La résolution instrumentalise cette problématique, ainsi que des événements isolés, pour promouvoir l’idéologie du genre » fustige Nicolas Bay. 

« La Pologne est, depuis des années, injustement persécutée par les institutions européennes pour ses choix de société. Toujours à l’initiative d’une gauche militante et sectaire. Ce texte en est un nouvel exemple ».

Un soutien qui fera chaud au cœur du parti au pouvoir en Pologne.

Proche de l’Église, il est farouchement opposé à l’élargissement des communautés LGBT.

Pour sa part, François-Xavier Bellamy explique son abstention par un amendement socialiste adopté précédemment et par lequel « le texte de la résolution demande que le mariage pour tous soit adopté dans tous les pays européens ».

« À titre personnel, je me suis opposé à cette réforme en France, qui conduisait nécessairement à l’extension de la PMA par exemple, contre laquelle je me suis encore récemment exprimé. Par ailleurs, j’ai toujours dit que l’Europe ne devait pas se substituer à la vie démocratique des pays de l’UE pour imposer des réformes sociétales. Il m’était donc impossible de soutenir le texte ainsi modifié. C’est la raison pour laquelle je me suis abstenu sur le vote final ».

Un choix qui ne manquera pas de donner du grain à moudre à ceux qui accusent l’euro-député de tenir des positions homophobes.

« J’ai voté en faveur de tous les paragraphes condamnant l’homophobie et les zones lgbt free. Il n’y a jamais eu la moindre ambiguïté de ma part concernant la lutte absolument nécessaire contre l’homophobie » se justifie François-Xavier Bellamy.

20|12 ~ ALLEMAGNE ~ Le parlement vote la loi contres les thérapies…

Classé dans : XXXX - À savoir — fierementgay @ 10 h 08 min

close up. young people are discussing something sitting in a circle.

Mercredi, le parlement a interdit la « thérapie de conversion » pour les mineurs.

« La pratique, selon laquelle les homosexuels peuvent devenir hétérosexuels, manque de fondement scientifique et provoque souvent des dommages psychologiques » a déclaré la porte-parole du gouvernement.

Ce dernier a également interdit l’utilisation de la « thérapie de conversion » chez les adultes ayant une capacité décisionnelle réduite.

La nouvelle loi interdit aussi les annonces de services de cette pratique.

« Le but du gouvernement est de protéger le droit des gens à l’auto-détermination sexuelle » a déclaré la porte-parole.

Dans un message, posté sur Facebook, le gouvernement déclare que « toute personne, qui violerait l’interdiction, pourrait encourir des sanctions allant d’amendes à des peines de prison ».

En outre, la loi va s’attaquer aux procédés de « subterfuge, désinformation, pressions et menaces » pour inciter des personnes à participer à ces « thérapies ».

20|12 ~ PARIS ~ Un sportif homosexuel agressé par six personnes…

Classé dans : XXXX - À savoir — fierementgay @ 9 h 52 min

paris

La semaine dernière, la section handball de l’association sportive, « LGBT OUTsiders » avait décidé de prendre un verre dans le Marais.

En rentrant chez lui, l’un des joueurs a été agressé par six personnes dans ce quartier pourtant emblématique de la communauté LGBT.

« Notre joueur s’est fait molester par six personnes, qui l’ont agoni d’insultes homophobes. Après son agression, le visage tuméfié et en état de choc, il a réussi à avertir deux coéquipiers, qui sont venus à sa rescousse et l’ont raccompagné chez lui » indique Brice Poulot Derache, référent handball au sein de l’association.

Le lendemain, le joueur, accompagné de son équipe, a porté plainte pour « agression à caractère homophobe ».

« Désormais, il veut passer à autre chose. La période des fêtes approchant, il souhaite souffler un peu et ne plus trop y penser » ajoute Brice Poulot Derache.

Ce qui est sûr, c’est que le joueur a reçu le soutien d’un grand nombre d’internautes, qui se sont indignés de l’agression.

Anne Hidalgo, maire de Paris, a tenu à apporter tout son soutien.

« L’homophobie n’aura jamais sa place à Paris. Les coupables doivent être retrouvés et condamnés. Nous lui apportons tout notre soutien et lui souhaitons un prompt rétablissement ».

« Si cette agression relève d’un autre temps, nous retenons surtout un véritable élan de solidarité, compte tenu des centaines de messages de soutien, qui ont été adressés à notre joueur. C’est ce message positif que nous voulons retenir avant tout » a déclaré l’association de handball.

« Pour le soutenir, face au souvenir de l’agression qui le replonge systématiquement dans ce déchaînement de violence qu’il a subi, l’équipe essaie de plaisanter pour dédramatiser. Lundi, dans les vestiaires, on lui a assuré que la cicatrice, ça donne un côté bad boy sexy. Mais, c’est surtout de voir notre coéquipier retrouver confiance en lui, en étant un guerrier sur le terrain, qui a été la plus belle des satisfactions » confie Brice Poulot Derache.

Beaucoup de joueurs de « LGBT OUTsiders » ont déjà été victimes d’homophobie.

« Certains, qui étaient en club classique, ont dû renoncer à leur passion, ne pouvant être eux-mêmes sans risquer des moqueries ou une exclusion de leur ancienne équipe. Certains ont souffert d’un outing forcé, ce qui est une violence au même titre qu’une agression physique. Au sein de notre association, les joueurs profitent désormais d’une safe zone. Ils peuvent jouer au handball en compétition et s’entraîner sans crainte de subir des discriminations. Il n’y a d’ailleurs pas que des personnes LGBT chez OUTsiders, car nous sommes ouverts à toutes et à tous » renchérit Brice Poulot Derache.

D’ailleurs, l’équipe rencontre régulièrement des équipes de handball traditionnelles.

Si des quolibets et moqueries pouvaient être entendus sur le terrain, il y a quelques années, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Désormais, l’association désire parler du « travail de visibilité pour faire évoluer les mentalités ».

20|12 ~ POLITIQUE ~ Des avancées pour les maires de France…

Classé dans : XXXX - À savoir — fierementgay @ 9 h 30 min

politique

Hier, à trois mois des élections municipales, l’Assemblée nationale a très largement adopté  le projet de loi destiné à faciliter la vie des maires.

Le texte a été voté par 94 députés contre 1 et 10 abstentions.

LREM-MoDem , LR et PS ont voté pour.

Le Sénat, dominé par l’opposition de droite, a aussi donné son feu vert.

Le projet vise à redonner des libertés locales, afin de répondre au sentiment d’impuissance des maires.

Il décline une série de mesures pour faciliter le quotidien des élus : revalorisation des indemnités, frais de garde des enfants, droit à la formation, etc…

Autant d’encouragements à s’investir ou renouveler son engagement dans la vie politique locale, avec les élections de mars 2020 en ligne de mire.

Porté par Sébastien Lecornu, ministre chargé des Collectivités, ce texte relatif à l’engagement dans la vie locale et la proximité de l’action publique avait fait l’objet d’un accord entre députés et sénateurs.

D’où cette adoption rapide et l’application de certaines mesures dès le 1er janvier prochain.

« C’est la première fois, depuis des années, qu’un texte vient à ce point faciliter le mandat des 500 000 élus locaux, tournant en cela la page sur bien des aspects de la loi NOTRe, de 2015, sur l’organisation territoriale » a réagi Sébastien Lecornu.

« La majorité promeut un texte équilibré, redonnant les moyens et l’envie de faire. Il doit permettre de dire merci aux élus locaux » a ajouté Sacha Houlié, député LREM.

Malgré des bémols, les groupes d’opposition ont majoritairement voté pour.

Seuls les députés de la gauche de la gauche se sont abstenus.

Les députés LR ont décidé de soutenir le texte « parce que tous les points qui étaient en bataille ont été levés ». 

Pour l’AMF, « Association des Maires de France », le texte adopté est « une première étape utile, qui doit ouvrir la voie à d’autres améliorations ».

Il faut dire que l’accord entre l’Assemblée et le Sénat n’allait pas de soi.

Parmi les divergences, figurait le transfert de la compétence eau et assainissement des communes vers les intercommunalités.

Un sujet aux lourds enjeux, à l’heure où la ressource se fait plus rare.

Autre compromis : l’instauration, voulue par l’Assemblée, de listes paritaires dans les petites communes.

Le sujet est finalement remis à plus tard.

Enfin, sur la revalorisation des indemnités des élus, c’est la proposition du Sénat, prévoyant une augmentation automatique et un dispositif gradué, qui a été retenue.

20|12 ~ JUSTICE ~ Les deux rappeurs devront payer les dégâts…

Classé dans : XXXX - À savoir — fierementgay @ 9 h 18 min

justice

Le tribunal de Créteil, dans le Val-de-Marne, a condamné Booba et Kaaris à payer 45 500 euros pour les dégâts occasionnés par la bagarre générale, dont ils avaient été les protagonistes à l’aéroport d’Orly, en août 2018

En octobre 2018, les deux rappeurs avaient déjà été condamnés à dix-huit mois de prison avec sursis et 50 000 euros d’amende.

La décision sur les intérêts, demandés par les parties civiles, a été rendue hier.

Booba, Kaaris et leurs camarades, qui s’étaient violemment affrontés devant des passagers éberlués, devront payer ensemble 30 000 euros de préjudice matériel à la société, qui détient la boutique de duty-free.

Dans cette boutique, Booba et Kaaris s’étaient envoyés bouteilles de parfum, d’alcool et autres objets à la figure.

La société, qui avait demandé plus de 700 000 euros pour compenser la perte de chiffre d’affaires après la bagarre, a été déboutée de cette demande.

Par ailleurs, Booba et Kaaris devront dédommager le groupe, « Aéroports de Paris » de 5 500 euros au titre du préjudice matériel et de 10 000 pour le préjudice d’image.

123456...3167

Telephone rose |
Divinebeaut |
Fitchdemyth |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Promovareok
| Perruquescheveuxnaturels
| Lee6769