20 décembre 2019

20|12 ~ SOCIÉTÉ ~ Les travailleurs du sexe se tournent vers l’Europe…

Classé dans : XXXX - À savoir — fierementgay @ 9 h 10 min

société

250 travailleurs du sexe, soutenus par une vingtaine d’associations, ont saisi la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour qu’elle abroge la loi « dangereuse » de 2016, pénalisant les clients de prostitués.

Ils ont pris cette initiative après avoir été déboutés, en février dernier, par le Conseil constitutionnel, à qui ils avaient demandé de revenir sur cette loi qu’ils jugent attentatoire à la « liberté d’entreprendre et à la liberté sexuelle et dangereuse pour la santé et les droits des travailleurs du sexe ».

Dans un communiqué, les travailleurs et les associations, dont « Act-Up », « Aides », « Inter-LGBT », le Planning familial, le Syndicat du travail sexuel et « Médecins du Monde », dénoncent « les conséquences dramatiques de la pénalisation des clients et des politiques répressives à leur endroit ».

Estimant, qu’en France, le gouvernement et les institutions « nient leur vie et restent sourds aux violences de leur politique », ils annoncent « attaquer l’État devant la CEDH pour obtenir l’abrogation de la dangereuse loi de 2016 ».

Cette dernière a abrogé le délit de racolage.

Il a été remplacé par la verbalisation des clients, parfois complétée par un stage de sensibilisation.

« C’est absurde. On est libre de vendre, mais il est interdit d’acheter » déplore Patrice Spinosi, avocat des plaignants.

« Au quotidien, la loi fait baisser les revenus des travailleurs du sexe et les met en danger expliquent les travailleurs du sexe.

Selon « Médecins du Monde », six meurtres de prostitués ont été recensés depuis le début de l’année.

« Il y a eu un avant et un après la loi » témoigne Caroline, qui a été travailleuse du sexe.

« C’est la seule manière de gagner sa vie, quand on est isolée et sans papier. Aujourd’hui, les clients ne veulent plus aller dans les hôtels ou même les parkings. Ils disent qu’ils ont peur de se faire repérer. Donc, les prostitués doivent aller chez eux et là… Ça m’est arrivée d’être violentée, qu’un client refuse de mettre un préservatif, alors qu’on avait un accord. Ils finissent toujours par nous dire que si on n’est pas d’accord, on n’a qu’à appeler la police. Ils savent très bien qu’on ne peut pas, puisqu’on ne parle pas assez bien français ou qu’on a peur d’être renvoyé dans notre pays, si on n’a pas de papiers ».

« Depuis le passage de la loi, j’ai été agressée et je me suis dit qu’il fallait que je soutienne cette saisine de la Cour européenne, car c’est une urgence vitale. Cette loi tue. Si je ne réagis pas, c’est moi, la prochaine qu’on tuera » déclare Anaïs de Lenclos, une des porte-paroles du syndicat.

Les requérants demandent davantage de moyens pour lutter contre les violences, accompagner les personnes en difficulté et réorienter, ceux qui le souhaitent, vers d’autres activités.

19 décembre 2019

19|12 ~ JUSTICE ~ Une décision majeure pour les couples homosexuels…

Classé dans : XXXX - À savoir — fierementgay @ 11 h 25 min

justice

Hier, la Cour de cassation a décidé de reconnaître la parentalité de deux pères ayant eu légalement recours à une Gestation Pour Autrui à l’étranger.

Les enfants devront être enregsitrés dans les registres d’état civil français.

La haute instance invoque « l’intérêt supérieur de l’enfant ».

Dans le même temps, cette décision étend aux couples homosexuels les mêmes droits que les couples hétérosexuels.

La Cour de cassation avait en main deux dossiers de couples homosexuels ayant eu un enfant aux États-Unis.

À la naissance des enfants, les deux couples avaient obtenu le statut de « père », pour celui qui a donné son sperme, et de « parent » pour l’autre, conformément au droit des États américains où étaient nés les bébés.

Les deux couples avaient ensuite demandé la transcription de ce statut dans les registres d’état civil français.

La GPA n’étant toujours pas autorisée en France, la justice s’était opposée à la transcription des actes de naissance.

Le tribunal de grande instance de Nantes avait admis cette transcription en 2017.

La Cour d’appel l’avait rejeté en 2018.

Dans son jugement, la Cour de cassation estime « qu’une GPA, légalement faite à l’étranger, ne fait pas, à elle seule, obstacle à la transcription de l’acte de naissance des enfants désignant le père biologique et le père d’intention ».

Autrement dit, la Cour reconnaît que les deux hommes sont les pères de l’enfant.

Pour cela, elle invoque « l’intérêt supérieur de l’enfant et la volonté de ne pas porter une atteinte disproportionnée au respect de sa vie privée ».

Dans la foulée, la Cour de cassation étend aux couples homosexuels une décision prise, en octobre, en faveur des couples hétérosexuels.

À cette époque, elle avait décidé « qu’une GPA, réalisée à l’étranger, ne peut faire, à elle seule, obstacle à la reconnaissance en France d’un lien de filiation avec la mère d’intention, qui n’a pas porté l’enfant ».

Désormais, « la Cour étend cette solution en ordonnant la transcription de l’acte de naissance désignant le père biologique et son compagnon ou son époux ».

19|12 ~ POLOGNE ~ L’Europe dénonce la démarche « zone sans LGBT »…

Classé dans : XXXX - À savoir — fierementgay @ 11 h 15 min

pologne

Hier, le Parlement européen a tenu à dénoncer la discrimination publique à l’égard des personnes LGBT dans certains états de l’Union Européenne.

La première visée est la Pologne où des « zones sans LGBT » se multiplient.

« Depuis le début de 2019, il y a plus de quatre-vingt cas de régions, départements ou municipalités polonaises, ayant adopté des textes pour se déclarer libres de l’idéologie LGBT » explique l’UE.

Via ces textes, les autorités locales annoncent ouvertement ne pas vouloir encourager la tolérance à l’égard des LGBT et ne pas fournir d’aide financière aux associations, qui militent pour leurs droits.

Les parlementaires européens invitent les pays, comme la Pologne, « à envisager de prendre des mesures. Vu le droit européen et international, en matière de droits fondamentaux, l’État concerné a le pouvoir d’intervenir et devrait le faire. Entre autres, en révoquant les textes des autorités locales »;

Selon l’Europe, c’est le parti au pouvoir qui est le problème en Pologne.

« Chaque fois qu’il y a des élections, le PiS recherche un bouc émissaire. Cette année, ce sont les personnes LGBT, qui ont été présentées comme une menace. Des communes se déclarent sans homosexuels sur encouragement de fonctionnaires du gouvernement. Des autocollants : interdiction des LGBT, sont distribués via des journaux. Des restaurants et hôtels les apposent sur leurs vitrines. Il y a un choix politique, conscient, d’inciter à la haine » explique le Parlement.

En conséquence, il demande la surveillance de l’utilisation des fonds européens alloués à la Pologne.

Il rappelle que cet argent « ne peut pas servir à des fins discriminatoires ».

19|12 ~ ASIE ~ Un couple homosexuel dénonce une croisière-cauchemar…

Classé dans : XXXX - À savoir — fierementgay @ 11 h 05 min

asie

Ils ont déboursé 3 500 euros pour leur voyage.

Mais, le service n’aurait pas été à la hauteur.

Dan et Chance Walton-Ashmore affirment que la société de voyage, « Tui », a gâché leur lune de miel.

Ce couple homosexuel accuse l’une des plus grandes sociétés internationales de voyage et de tourisme d’avoir ruiné leur voyage à bord d’un bateau de croisière.

« Cœur brisé lors de cette croisière. Nous avons subi beaucoup de harcèlement homophobe de la part du personnel de Tui, à bord du Marella Discovery. Nous voulons rentrer chez nous. Tui, quelle honte ! » écrit le couple sur Facebook.

Au départ, le personnel du bateau aurait refusé de fournir aux deux hommes une chambre avec un lit double.

Il leur est proposé une cabine avec deux lits simples.

« Bien que la réservation avait indiqué qu’il s’agissait d’une lune de miel » explique Dan Walton-Ashmore.

Le couple insiste pour obtenir gain de cause.

C’est alors que le personnel se serait moqué d’eux.

Ensuite, le couple aurait fait face à d’autres cas de traitement homophobe.

Ainsi, les employés auraient refusé de les photographier.

Lors d’une soirée dansante, ils auraient pointés du doigt par le mebres de l’équipage, alors qu’ils étaient en train de danser.

« Tui » affirme avoir ouvert une enquête interne.

19|12 ~ Étrange ~ Insolite ~ Drôle.

Classé dans : XXXX - À savoir — fierementgay @ 10 h 15 min

Greece Abandoned Baby

Direction : la Grèce.

Un joli conte de Noël ?

Un nouveau-né, abandonné dans des ordures, a été sauvé grâce au retard des éboueurs.

Leur tournée quotidienne était plus tardive que d’habitude.

« Le bébé a eu de la chance dans son malheur » explique Thanassis Vassilopoulos, maire de Kalamata, ville où le bébé a été trouvé.

« La tournée du jour, pour collecter les poubelles, était en retard. Heureusement ! Les camions à ordures ne se contentent pas d’embarquer les détritus, ils les compressent ».

Le petit garçon, âgé de quelques jours à peine, avait été mis dans une des bennes à ordures disposées dans le centre-ville.

Il a été découvert par une femme qui nourrissait des chats errants.

Elle l’a entendu pleurer.

Le bébé a aussitôt été emmené à l’hôpital.

Il souffre de difficultés respiratoires, mais les médecins sont confiants de le voir pleinement se rétablir.

1...34567...3167

Telephone rose |
Divinebeaut |
Fitchdemyth |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Promovareok
| Perruquescheveuxnaturels
| Lee6769