16 avril 2020

16|04 ~ ÉCONOMIE ~ « La durée de fermeture de nos centres m’est inconnue ».

Classé dans : ÉCONOMIE — fierementgay @ 11 h 55 min

economie

Un plongeon dans le flou ?

La date de réouverture des sites français de « Amazon », fermés depuis ce matin à la suite d’une décision de justice, ne peut être fournie, selon le directeur général France.

« Nous essaierons de rouvrir au plus vite, mais je ne peux pas confirmer, aujourd’hui, la date à laquelle nous allons rouvrir » a déclaré Frédéric Duval sur RTL.

« La durée de fermeture de nos centres m’est inconnue et nous faisons tout notre possible pour qu’elle soit la plus courte possible ».

À la suite de la décision du tribunal de justice de Nanterre, enjoignant « Amazon France » de limiter son activité dans l’attente d’une évaluation des risques face au coronavirus, un Comité Social et Économique, réuni hier, s’est prononcé, par 14 voix sur 18 votants, en faveur de cette fermeture pour nettoyer les sites et évaluer les risques.

« Les salariés et intérimaires seront payés à 100% pendant cette période » selon la direction, qui précise que le recours au chômage partiel a été évoqué, « mais ses modalités d’application n’ont pas été définies ».

« La fermeture des entrepôts, c’est ce que nous avions demandé au tribunal à titre principal » rappelle le syndicat SUD, à l’origine de la plainte.

« L’action syndicale, qui a conduit à ce résultat, va avoir des conséquences, qui sont très importantes pour de nombreuses personnes en France. Pour nos millions de clients, qui utilisent nos services, pour recevoir chez eux des produits en cette période de confinement. Pour nos employés, qui vont rester chez eux. Pour les milliers de TPE et PME françaises, qui utilisent nos services pour faire leur activité en expédiant par l’intermédiaire d’Amazon » a expliqué Frédéric Duval.

« La justice nous demande de nous focaliser sur trois catégories : l’hygiène, les produits médicaux et la nourriture. Mais, c’est d’une ambiguïté énorme. Je ne sais pas définir exactement qu’est-ce qu’un produit d’hygiène. Est-ce qu’un coupe-ongle en est un ? Est-ce qu’un préservatif est un produit médical ? Je ne sais pas le dire. Dans ces conditions, compte tenu de l’amende qui nous est infligée, nous sommes dans l’obligation de fermer nos sites, jusqu’à nouvel ordre ». conclut le directeur général France.

15 avril 2020

15|04 ~ ÉCONOMIE ~ L’entreprise menace de cesser ses activités en France….

Classé dans : ÉCONOMIE — fierementgay @ 14 h 17 min

AMAZON.COM-RESULTS/

Le géant de la vente en ligne se rebiffe.

« Amazon » considère que ses activités, en France, pourrait être « suspendues » et ses offres de service « restreintes ».

« Réaction à une décision judiciaire » explique l’entreprise.

« Amazon » compte faire appel du jugement tribunal de Nanterre, en région parisienne, qui condamne l’entreprise à se limiter aux envois de produits essentiels.

« Notre interprétation suggère que nous pourrions être contraints de suspendre l’activité de nos centres de distribution en France » écrit la direction du groupe, dans un communiqué.

« Actuellement, nous continuons à opérer dans le pays et faisons tout notre possible pour maintenir le niveau de service attendu par nos clients en France et les emplois sur lesquels comptent nos collaborateurs. Cependant, sans la possibilité d’exploiter nos centres de distribution en France, nous serions contraints de restreindre un service, qui est devenu essentiel pour des millions de personnes, à travers le pays, qui souhaitent avoir accès aux produits, dont elles ont besoin chez elles, pendant cette crise » prévient « Amazon ».

Le tribunal de Nanterre a été saisi par les syndicats inquiets pour la santé des salariés.

Sa décision contraint « Amazon » à réaliser une évaluation des risques et à s’en tenir strictement aux envois de produits essentiels, sous peine d’une d’amende d’un million d’euros par jour de retard et par infraction.

Ce matin, « Amazon » s’est déclaré « perplexe sur la décision de justice, compte tenu des preuves concrètes, qui ont été apportées sur les mesures de sécurité mises en place pour protéger nos employés ».

« Un Comité social et économique central se tient à 15 heures » a indiqué une porte-parole du groupe.

Selon une source syndicale, l’ordre du jour propose une fermeture provisoire des entrepôts pendant cinq jours, du 16 au 20 avril, afin de conduire l’évaluation des risques ordonnée par le tribunal judiciaire de Nanterre.

« Amazon » envisage également des mesures de chômage partiel pour ses salariés, au sein des services administratifs.

9 avril 2020

09|04 ~ ÉCONOMIE ~ Élargir le « sans contact » pour rassurer les consommateurs…

Classé dans : ÉCONOMIE — fierementgay @ 10 h 16 min

economie

Alors que l’épidémie de coronavirus frappe la France de plein fouet, les banques pourraient décider de faire évoluer le système du paiment sans contact.

Ceci permettrait de régler ses achats sans jamais toucher le clavier des terminaux de carte bancaire.

L’épidémie de Covid-19 a parfois des conséquences inattendues.

Les consommateurs sont de plus en plus réticents à toucher des pièces ou des billets.

Certains refusent même de taper leur code de carte bleue par peur de contagion.

C’est pour ces raisons que les banques envisagent de faire évoluer leur système de règlement sans contact.

Elles pourraient relever le plafond de 30 à 50 euros.

La décision finale devrait être prise, dès la semaine prochaine.

« Notre volonté, c’est d’y aller. Mais, il faut s’assurer que cela fonctionne d’un point de vue technique » explique un acteur du secteur, dont l’établissement fera des tests dès demain.

En effet, plusieurs problèmes pourraient se poser pour relever ce seuil.

En octobre 2017, lorsque le plafond est passé de 20 à 30 euros, la mise à jour des terminaux de paiement avait provoqué de nombreux dysfonctionnements.

Certaines banques s’étaient trouver dans l’obligation de renouveler toutes les cartes bancaires de leurs clients.

En pleine crise du coronavirus, les établissements vont donc devoir s’assurer que ce type de problème ne se pose pas.

Depuis le confinement et la propagation du Covid-19, les habitudes de paiement des Français changent.

Les retraits en distributeurs ont chuté de plus de 50%.

Le paiement sans contact ne cesse de prendre de l’importance.

Selon certains commerçants, ce type de paiement représente désormais  »presque 80 à 90% des encaissements. Auparavant, c’était 30% ».

6 avril 2020

06|04 ~ ÉCONOMIE ~ Pas d’augmentation des impôts, selon le ministre…

Classé dans : ÉCONOMIE — fierementgay @ 12 h 00 min

économie

Ce matin, le ministre de l’Économie a assuré qu’aucun changement ne serait opéré dans la politique fiscale mise en place durant le quinquennat.

Et ce, malgré la crise économique causée par l’épidémie de Covid-19. 

« Les politiques fiscales, que nous avons définies depuis le début du quinquennat, sont celles auxquelles nous restons attachés et elles sont maintenues » a affirmé Bruno Le Maire, ministre de Finances.

Dans la lignée de ce qu’avait dit Gérald Darmanin, il a écarté l’hypothèse d’une augmentation des impôts pour faire face à la crise.

« Ce n’est pas une bonne idée de vouloir relancer la machine économique en augmentant les impôts. Le principe est très clair : nous ne pensons pas qu’une augmentation d’impôts soit le meilleur moyen de relancer la croissance économique ».

Bruno Le Maire a également évoqué la question sensible des masques de protection, qui sont toujours une denrée rare pour certaines professions exposées au virus. 

« Nous avons accéléré la cadence de production et nous tiendrons les objectifs. C’est à dire devenir autonome en matière de production de masques. Nous y travaillons d’arrache-pied ».

2 avril 2020

02|04 ~ ÉCONOMIE ~ De plus en plus de chômage partiel…

Classé dans : ÉCONOMIE — fierementgay @ 11 h 35 min

economie

À ce jour, le recours au chômage partiel concerne 400 000 entreprises.

Quatre millions de salariés sont impactés.

« Soit un salarié sur cinq du secteur privé, entreprises ou associations, qui est au chômage partiel » a annoncé Muriel Pénicaud, ce matin sur franceinfo.

La ministre du Travail parle « d’une montée en puissance extrêmement forte ».

Entre hier et aujourd’hui, 400 000 salariés de plus ont été placés en chômage partiel.

« On n’a pas d’idée précise sur ceux qui vont travailler, mais on sait en gros qu’il y a la moitié de l’activité économique qui fonctionne, au sens large. Je pense à ceux qui se lève tous les matins pour aller travailler, tels que les soignants, les membres des forces de l’ordre ou encore les caissières, et qui ont un rôle essentiel pour le pays » a déclaré Muriel Pénicaud.

Interrogée sur le coût de cette mesure, elle n’a pas donné de chiffre, mais a assuré que l’État paiera « coûte que coûte ». 

Son entourage évoque une dépense potentielle de 11 milliards d’euros sur trois mois.

Toujours sur franceinfo, Muriel Pénicaud a critiqué les initiatives de certains employeurs, qui tentent de faire revenir travailler leurs salariés en leur faisant signer des décharges de responsabilité.

Une façon de se dédouaner, si un employé est contaminé.

« Ça ne sert à rien. Ça n’a aucune valeur juridique » a insisté la ministre.

Elle rappelle que « la responsabilité des employeurs porte uniquement sur les moyens de protection mis en place face au coronavirus. Un employeur n’est pas responsable, si un salarié tombe malade et attrape le coronavirus. Mais, s’il n’a pas mis en place le guide de bonnes pratiques, les gestes barrière, à ce moment là, il engage sa responsabilité. On ne va pas travailler dans n’importe quelles conditions. C’est normal et ce n’est pas nouveau ».

Alors qu’hier, Muriel Pénicaud annonçait que la prime défiscalisée, destinée aux salariés du privé, pourrait être portée à 2 000 euros dans certains cas, elle a indiqué qu’une « réflexion active est en cours pour récompenser les salariés du public, mobilisés contre le coronavirus ».

« Nous pensons effectivement qu’il faut soutenir tous ceux qui ont un rôle essentiel aujourd’hui. On y réfléchit au sein du gouvernement. On veut saluer les efforts dans le secteur public. Cette mesure sera annoncée, le moment venu, par le Premier ministre ».

1...1415161718

Telephone rose |
Divinebeaut |
Fitchdemyth |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Promovareok
| Perruquescheveuxnaturels
| Lee6769