25 janvier 2022

25|01 ~ TÉLÉVISION ~ Accusé d’agression sexuelle, il est mis à l’écart…

Classé dans : MÉDIAS — fierementgay @ 8 h 26 min

télé

Dimanche, Jean-Jacques Bourdin, visé par une plainte pour agression sexuelle, a déclaré regretter « la décision unilatérale du Groupe BFMTV et RMC » de l’écarter de leurs antennes.

Il a rappelé qu’il « conteste les faits ».

« Je regrette la décision de me retirer des antennes pour prévenir des risques d’instrumentalisation de la plainte dont je fais l’objet » a déclaré le journaliste par le biais de son avocat.

« Je rappelle que je conteste les faits qui me sont reprochés et déplore que le principe de présomption d’innocence soit ignoré. Je tiens à remercier les auditrices, auditeurs, téléspectatrices et téléspectateurs, qui me témoignent leur soutien ».

« Altice », maison mère de BFMTV et RMC, a annoncé qu’elle écartait « temporairement » Jean-Jacques Bourdin de ses antennes, « afin d’éviter les instrumentalisations politiques et médiatiques de cette affaire. Cette décision a été prise pour ne pas porter préjudice au fonctionnement quotidien de BFMTV et de RMC ».

La durée de la mise à l’écart de Jean-Jacques Bourdin n’est pas précisée.

Ni ses modalités juridiques.

« L’interview politique de 8h30, sur BFMTV/RMC, sera assurée par Apolline de Malherbe, tandis que La France dans Les Yeux, sur BFMTV, sera animée par Bruce Toussaint » a expliqué la direction du groupe.

21 janvier 2022

21|01 ~ MÉDIAS ~ Difficultés pour la plateforme de streaming…

Classé dans : MÉDIAS — fierementgay @ 9 h 20 min

médias

Trou d’air pour « Netflix ».

Si le leader du streaming a fini 2021 avec des succès planétaires comme « Squid Game » ou « La Casa de Papel », les records d’audience ne masquent pas le ralentissement de la croissance des nouveaux abonnés.

Ce qui inquiète les investisseurs.

La sanction a été immédiate à Wall Street.

L’action du groupe californien a perdu 20% dans sa cotation.

Désormais, la plateforme compte 221,8 millions d’abonnés.

Soit un peu moins que les 222 millions qu’elle escomptait.

Le fait qui inquiète surtout les marchés financiers est que « Netflix » ne prévoit que 2,5 millions de nouveaux abonnés pour le trimestre en cours.

Chiffre décevant en comparaison des 4 millions gagnés de janvier à mars 2021.

« La rétention des abonnés et les audiences restent solides, mais la croissance des nouveaux abonnés n’a pas retrouvé les niveaux d’avant la pandémie » explique la direction de l’entreprise.

« Nous pensons que c’est dû à divers facteurs, y compris le Covid, qui continue à peser sur l’économie et des difficultés macro-économiques dans différentes parties du monde. notamment l’Amérique latine ».

« Il n’y a rien qui cloche chez Netflix. Ils font juste face à une concurrence de plus en plus agressive. Il devient donc plus difficile pour eux de se distinguer et d’attirer le public » analyse un économiste.

D’octobre à décembre 2021, le groupe a tout de même réalisé 7,7 milliards de dollars de recettes.

« Netflix » a bénéficié du succès planétaire de la série sud-coréenne, « Squid Game ».

Les dirigeants du groupe ont d’ailleurs confirmé qu’il y aura une deuxième saison.

Fin 2021 a aussi été marqué par la dernière saison de la série espagnole, « La Casa de Papel ».

Pour 2022, en revanche, il faudra attendre mars pour des sorties de grande envergure comme la saison 2 des « Chroniques de Bridgerton ».

Ce matin, « Netflix » a annoncé des augmentations de prix.

Entre un et deux dollars de ses abonnements mensuels aux États-Unis.

L’option de base coûte désormais 9,99 dollars.

20 janvier 2022

20|01 ~ MÉDIAS ~ Vers un contrôle parental systématique…

Classé dans : MÉDIAS — fierementgay @ 8 h 34 min

computer addiction

Entre actions de sensibilisation au revenge porn et affaires de cyberharcèlement scolaire de plus en plus médiatisées, le sujet est d’actualité.

Mi-décembre, Salomé Saqué, journaliste, exposait les dangers que la pornographie fait peser sur les adolescents : entre influences sur des pratiques dangereuses et normalisation des violences sexuelles.

Aussitôt, l’Assemblée nationale s’est saisie du problème en votant, à l’unanimité, une proposition de loi présentée par LREM.

Ce texte veut obliger les fabricants d’appareils connectés à inclure un contrôle parental gratuit et facile d’utilisation.

Des dispositifs encore trop peu connus ou utilisés.

Les parents pourraient alors choisir d’activer ou non cet outil installé par défaut, lors de la première mise en service de l’appareil.

Ordinateurs, smartphones, tablettes, téléviseurs, montres connectées, consoles de jeux vidéo seraient concernés.

Mais, pas les box des opérateurs télécoms et la domotique.

« C’est une loi de prévention qui ne peut pas tout, mais veut apporter des outils pour aider les parents à exercer leurs responsabilités » souligné Bruno Studer, député LREM et rapporteur du projet de loi.

« À 12 ans, près d’un enfant sur trois a été exposé à de la pornographie » explique Adrien Taquet, secrétaire d’État chargé de l’enfance.

« Un enfant, seul dans sa chambre avec un smartphone, peut courir plus de dangers que s’il se promenait seul dans un parc le soir » ajoute Alexandra Louis, député Agir.

Signe d’un certain sentiment de nécessité autour de ce texte, l’opposition a aussi salué son adoption. 

Virginie Duby-Muller (LR) s’est félicitée de voir « ce texte s’attaquer à un sujet de société majeur ».

Muriel Ressiguier (LFI) a aussi salué ce texte en estimant que l’on pourrait « aller plus loin avec, par exemple, une possibilité de limiter les publications sur les réseaux sociaux ».

Plusieurs amendements ont été adoptés pour renforcer l’information des fabricants auprès des utilisateurs.

Le texte de loi doit désormais être examiné au Sénat.

18 janvier 2022

18|01 ~ TÉLÉVISION ~ « Vouloir trouver un mec à tout prix, ça me dépasse ».

Classé dans : CULTURE,MÉDIAS — fierementgay @ 12 h 00 min

télé

Il a déjà pas mal de cordes à son arc artistique.

À 32 ans, Tom Leeb ne se contente, ni de son nom, ni de sa belle gueule.

Dans « L’amour (presque) parfait », nouvelle série diffusée sur France 2, il est Stéphane.

« Un mec drôle malgré lui, proche de moi. Ce rôle n’est pas vraiment de composition » explique Tom Leeb.

Son personnage, dragueur impénitent, se fait passer pour homosexuel, afin de pouvoir emménager dans le superbe appartement de Jul.

Voilà qui arrange cette grande maladroite, qui vient de se faire larguer et licencier.

Entre les deux colocs, l’alchimie est évidente.

« Dans la vie, je n’aurais pas été sensible à Jul. Vouloir trouver un mec à tout prix, parce qu’elle a 36 ans et que la société le lui dicte, ça me dépasse » déclare Tom Leeb, qui se définit comme « un grand romantique ».

« J’adore l’idée qu’on puisse sortir du cinéma en voulant envoyer un SMS à la personne à qui on a pensé pendant tout le film ».

En outre, il est ravi de jouer dans une comédie.

« Je suis beaucoup plus créatif dans ce genre que dans le drame ».

Il s’est également lancé dans la chanson.

« J’admets ne pas être toujours satisfait du métier d’acteur. J’ai besoin de m’exprimer, d’écrire ».

Outre « L’amour (presque) parfait », on verra Tom Leeb dans « Les combattantes » sur TF1 et dans « Pierre et Jeanne » de Clémentine Célarié.

Aujourd’hui, son objectif, c’est une première réalisation. 

14 janvier 2022

14|01 ~ RADIO ~ Davantage d’écoute et France Inter en tête…

Classé dans : MÉDIAS — fierementgay @ 8 h 56 min

FRANCE-RADIO

Durant les deux derniers mois de 2021, l’audience de la radio a retrouvé des couleurs.

Sans pour autant retrouver son niveau d’avant crise sanitaire.

Avec 41 millions d’auditeurs quotidiens, cette embellie profite à France Inter, qui s’impose.

Selon les données publiées par Médiamétrie, hier, le nombre d’auditeurs quotidiens, toutes stations confondues, a atteint 40,8 millions entre le 1er novembre et le 26 décembre 2021.

Soit 429 000 auditeurs supplémentaires en un an et 178 000 de plus par rapport à septembre-octobre 2021.

Cette embellie, par rapport à l’année dernière, s’explique par l’absence de restrictions des déplacements, qui avaient fait chuter l’écoute de la radio, entre un reconfinement imposé en novembre et l’instauration d’un couvre-feu national en décembre.

Dans ce contexte, France Inter conserve son statut de radio la plus écoutée de France.

Avec près de 7 millions d’auditeurs et une audience cumulée stable de 12,7%.

« C’est un plébiscite pour le service public en général et pour France Inter en particulier » selon Laurence Bloch, directrice de France Inter, qui voit dans ce résultat « la preuve que, lorsque l’on respecte les auditeurs, loin du clash et de la polémique, ils sont au rendez-vous ».

RTL demeure la deuxième radio de France avec une audience cumulée de 11% et 6 millions d’auditeurs quotidiens.

« C’est vraiment une très bonne performance pour nous » s’est félicité Régis Ravanas, directeur général des activités radio du groupe M6.

Franceinfo est troisième avec 4,7 millions d’auditeurs quotidiens et une audience cumulée de 8,5%.

La radio publique est talonnée par NRJ.

Dans le reste du classement, Skyrock progresse, RMC reste stable et France Bleu recule.

De son côté, Europe 1 ne cumule que 4,2% d’audience, avec 448 000 auditeurs quotidiens en moins sur un an.

12345...53

Telephone rose |
Divinebeaut |
Fitchdemyth |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Promovareok
| Perruquescheveuxnaturels
| Lee6769