9 juillet 2021

09|07 ~ SOCIÉTÉ ~ Les Français veulent « punir » les non-vaccinés…

Classé dans : SOCIÉTÉ — fierementgay @ 12 h 22 min

société

Une majorité de Français souhaite que des restrictions strictes soient appliquées à destination des personnes qui refusent de se faire vacciner.

Selon un sondage Elabe, 61% des personnes interrogées estiment qu’une personne qui n’a pas été vaccinée ne devrait pas avoir accès à certains lieux ou ne devrait pas pouvoir exercer sa profession, si elle est en contact avec le public.

80% des personnes déjà vaccinées préconisent ces mesures. 

Seuls les 25-34 ans sont majoritairement contre cette idée.

Les électeurs d’Emmanuel Macron, de Benoît Hamon et de François Fillon sont les plus nombreux à soutenir des restrictions pour les non-vaccinés.

Ceux de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon sont plus mitigés.

En outre, 61% des Français souhaitent que la vaccination pour tous les adultes et les adolescents soit obligatoire.

La proportion monte à 72% des personnes interrogées, quand il s’agit des personnels soignants.

« C’est très important que les Français se fassent massivement vacciner, car il faut éviter une fracture vaccinale dans notre pays » a déclaré Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement, dimanche dernier.

« Il faut éviter une situation où l’épidémie reprendrait, notamment du fait de personnes qui ne se sont pas fait vacciner, et imposerait de prendre des mesures de restriction qui toucheraient des personnes qui, elles, ont fait l’effort de se vacciner » a-t-il précisé.

Le sondage a été réalisé les 6 et 7 juillet 2021.

09|07 ~ LOIRE ~ Première Gay Pride festive et militante…

Classé dans : 1- LGBT,SOCIÉTÉ — fierementgay @ 11 h 22 min

loire

Annulées, en 2020, pour cause de Covid, les Gay Pride font leur grand retour cette année.

À Saint-Étienne, ce n’est pas un retour, mais une grande première !

Aucune Gay Pride n’a jamais été organisée.

Juste une « Rainbow party », organisée en centre-ville en juin 2019.

Une première initiative couronnée de succès. 

Pour cette année, l’événement ayant été conçu en plein confinement, les organisateurs ne savaient pas trop dans quelles conditions les choses allaient se dérouler.

Finalement, ils  ont opté pour un rassemblement, demain, de 10 à 20 heures.

Au programme : village associatif avec tests de dépistage du VIH, atelier d’écriture avec des personnes ayant été victimes d’homophobie, musique, buvette.

L’événement est organisé en partenariat avec les associations, « AIDES », « Énipse », entre autres.

« Même en 2021, c’est important de rester mobilisés. Certes, on vient d’obtenir des avancées en France avec l’ouverture de la PMA aux couples de femmes et aux femmes seules. Mais, dans le même temps, on assiste un peu partout en Europe à un recul des mentalités qui est effrayant. Comme on a pu le voir avec les lois hongroises et polonaises ou tout récemment l’assassinat d’un jeune homosexuel à Madrid » souligne Jérôme Masegosa, président de « Triangle rose », association co-organisatrice.

Pour conclure, il dénonce « une hausse des agressions dans la Loire, aussi ». 

8 juillet 2021

08|07 ~ EUROPE ~ « Ne pas leur dire : l’Europe n’est pas à vos côtés ».

Classé dans : 1- LGBT,SOCIÉTÉ — fierementgay @ 11 h 14 min

 europe

« C’est une loi scélérate qui assimile pédophilie et homosexualité. C’est un scandale, aujourd’hui, en Europe ».

Clément Beaune, secrétaire d’État aux Affaires européennes, était l’invité de France 2, ce matin.

Il a dénoncé « ceux qui considèrent que discriminer, ne pas respecter l’égalité des droits les plus élémentaires, c’est possible ». 

Hier, la présidente de la Commission européenne a menacé de lancer une procédure d’infraction contre la Hongrie.

« C’est un combat culturel » a insisté Clément Beaune, lui-même homosexuel.

« On voit malheureusement que les cas se multiplient. On l’a encore vu en Géorgie, au moment d’une manifestation LGBT, la semaine dernière. Je crois qu’il y a une dérive très grave en Europe et on doit renforcer notre arsenal ». 

Malgré cela, le secrétaire d’État estime qu’il ne faut pas exclure de l’UE les pays aux législations discriminantes.

« Les gouvernants, qui font cela, n’ont plus rien à faire dans l’Union européenne, mais je n’assimile pas tout le monde. Il y a des associations qui défendent les droits en Pologne, en Hongrie. Je ne veux pas qu’on leur dise : l’Europe n’est pas à vos côtés. Il y a des millions de gens qui tiennent aux valeurs européennes, qui tiennent à l’égalité et qui comptent sur nous pour faire respecter ces valeurs ».

De son côté, hier, la Hongrie a dénoncé « une campagne sans précédent » menée à son encontre par Bruxelles.

08|07 ~ MORBIHAN ~ Création d’une deuxième « zone de liberté LGBT »…

Classé dans : 1- LGBT,SOCIÉTÉ — fierementgay @ 9 h 43 min

morbihan

En avril dernier, la ville de Quimper, dans le Finistère, devenait la première ville française s’affichant comme « zone de liberté pour les personnes LGBT ».

La ville de Vannes a décidé de suivre le même chemin.

Elle va ainsi devient la deuxième à se proclamer ouverte à la communauté LGBT.

C’est le groupe LREM du Conseil municipal qui a annoncé la nouvelle.

« C’est une première pour notre ville. Après Quimper, Vannes se positionne en pointe de la lutte contre les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle, avant Rennes, Nantes ou Brest » s’est félicité Guillaume Auffret, qui avait porté ce vœu au vote. 

LREM considère que « ces zones de liberté, concernant les personnes LGBT, sont un vrai symbole ».

Les conseillers municipaux en ont profité pour critiquer les politiques menées au sein de certaines mairies polonaises et hongroises.

Les Républicains, majorité municipale, n’ont pas pris part au vote.

Ils considèrent que « ce vœu est un coup de com ».

Fabien Le Guernevé, adjoint au maire, a rappelé que « les associations vannetaises, consultées au sein du comité consultatif de l’égalité femmes-hommes, avaient elles aussi vu cette décision comme étant une action de communication ».

« En France, pays des droits de l’homme, l’ensemble du territoire est un lieu de liberté, garanti par notre Constitution. Inutile de pointer du doigt un groupe plutôt qu’un autre, une partie du territoire qui garantirait plus de liberté qu’un autre. À Vannes, nous avons une vision universelle des droits accordés et garantis à nos concitoyens » a souligné l’élu. 

6 juillet 2021

06|07 ~ DÉCÈS ~ Axel KAHN avait 76 ans.

Classé dans : SOCIÉTÉ — fierementgay @ 11 h 30 min

axel kahn

« Jusqu’en avril, je planifiais les années civiles. Puis, des saisons. Ce furent bientôt plutôt les semaines. Ce ne sont plus désormais que les aubes naissantes que je verrai, émerveillé, bleuir. Cela en vaut pourtant toujours la peine ».

C’est ce qu’Axel Kahn tweetait le 29 mai dernier.

Médecin et généticien, il venait de quitter la présidence de la « Ligue nationale contre le cancer », se sachant condamné.

Il s’est éteint ce matin.

Début avril, Axel Kahn apprenait « l’aggravation fulgurante » du cancer dont il souffrait, jusqu’ici en secret.

La mort se profilait et il le fit aussitôt connaître publiquement. 

« Je crois fondamental de préciser quelles sont les bases culturelles et éducatives, quels sont les expériences et présupposés qui ont façonné ma personnalité morale. C’est une clé de lecture essentielle et l’exercice vaudrait d’ailleurs pour tous les individus qui usent de la parole publique » expliquait-il.

C’est peu dire que le scientifique réputé a lui-même usé de la parole en prenant part à d’innombrables débats sociétaux et bioéthiques. 

Opposé à la légalisation de l’euthanasie ou de la Gestation Pour Autrui, il était favorable à la Procréation médicalement Assistée pour les couples lesbiens et les femmes célibataires.

Depuis le début de la crise sanitaire, on le voyait sur les plateaux de télévision pour critiquer les mesures gouvernementales.

Il jurait avoir vu monter, bien avant tout le monde, le mouvement des Gilets jaunes.

« Je me souviens d’avoir fait jusqu’à douze plateaux de radio et de télé sur certains sujets. Je suis le bon client qu’on appelle à tout bout de champ et, puisqu’on me le propose, je considère que c’est mon devoir de le faire » aimait-il raconter. 

Conscient de sa valeur, Axel Kahn séduisait aussi avec son autodérision.

« Mélange impressionnant de radicalité et de vérité, il va droit. Quelquefois, il peut tomber à côté, mais c’est un honnête homme. Bien sûr, il peut agacer, s’avérer content de lui. Mais, il est à la hauteur de ce qu’il exprime » analyse un de ses collègues.

Ces avis très tranchés, Axel Kahn les justifiait par un destin familial et personnel qu’il exposait volontiers.

Dans ses ouvrages, il avait tout raconté.

D’abord, le quatuor brillant qu’il forma avec ses deux frères aînés, Jean-François et Olivier, et leur père, Jean Kahn.

On connaît les deux moments clés de son existence.

Ceux au cours desquels tout a basculé. 

Une promenade, à quinze ans.

Lui qui est croyant revisite les dogmes catholiques et perd brutalement la foi.

Puis, vient le cataclysme.

En 1970, Jean, son père tant aimé, se suicide en sautant d’un train.

Il laisse une lettre pour son fils, Axel. 

Cette lettre paternelle deviendra le fil rouge de l’existence d’Axel Kahn.

Il ne la révélera que des années plus tard à ses frères.

Lorsque Jean Kahn décède, il est déjà un jeune homme hyperactif et aux positions extrêmement tranchées.

Fervent militant communiste pendant des années, puis socialiste, il finit pas soutenir le MoDem.

Avant le deuxième tour de 2017, il multiplié les tribunes pour appeler à voter Emmanuel Macron.

Une fois ce dernier élu, Axel Khan révèle que, lui, a voté blanc !

Marié trois fois, il avait une multitude d’enfants et petits-enfants.

Quand on lui demandait si il a été un « type bien », il répondait toujours : « J’ai essayé ».

12345...129

Telephone rose |
Divinebeaut |
Fitchdemyth |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Promovareok
| Perruquescheveuxnaturels
| Lee6769