26 juin 2020

26|06 ~ FOOTBALL ~ La Ligue 1 à 22, c’est un non définif !

Classé dans : SPORTS — fierementgay @ 14 h 11 min

football

Si, un jour, quelqu’un vole au secours des clubs de Toulouse et Amiens, ce ne sera pas la Fédération Française de Football.

Réunie en Assemblée fédérale, ce vendredi, cette dernière a validé la décision de maintenir la Ligue 1 2020-21 à 20 équipes.

La Ligue 1 à 22, désirée par Amiens et Toulouse, relégués à l’issue de cette saison tronquée par le coronavirus, c’est donc fini.

Malgré une décision du Conseil d’État, laissant entrevoir un élargissement, les dirigeants du football français sont restés intraitables.

Successivement, le Bureau de la Ligue, puis son Conseil d’administration, puis son Assemblée générale, puis enfin l’Assemblée fédérale, se sont sont prononcés pour le maintien des rétrogradations de Toulouse et Amiens à l’étage inférieur.

C’est un énième coup dur pour Amiens, très actif dans les médias pour prôner l’élargissement du Championnat.

Même si les choses sont définitivement actées, Bernard Joannin, président du club, a déclaré qu’il va, à nouveau, sollicité le Conseil d’État.

« Je vais contester cette décision, qui va détruire le club d’Amiens, avec des dizaines de familles qui vont perdre leur emploi ».

24 juin 2020

24|06 ~ TENNIS ~ Empêtré dans une polémique sanitaire…

Classé dans : SPORTS — fierementgay @ 9 h 51 min

tennis

Un numéro un mondial atteint par le virus.

Novak Djokovic, testé positif au coronavirus, s’est déclaré « profondément désolé » à propos du tournoi qu’il a organisé dans les Balkans.

Durant cette compétition amicale, trois autres joueurs ont été testé positif.

« Moi et les organisateurs du tournoi avont eu tort de programmer une telle manifestation. Je suis profondément désolé que notre tournoi ait pu causer de tels dommages. Nous avons eu tort. C’était trop tôt » a déclaré Novak Djokovic sur Twitter. 

« Tout ce que nous avons fait, depuis un mois, était fait avec le coeur pur et avec des intentions sincères » a-t-il tenté de se justifier après des attaques virulentes du monde du tennis.

Beaucoup lui reprochent son insconcience.

Devant la polémique, Novak Djokovic a appelé toute personne, ayant assisté à cet « Adria Tour » ou ayant fréquenté des participants, à « se faire tester et à maintenir la distanciation sociale ».

« Pour ceux qui sont à Belgrade ou à Zadar, nous allons très prochainement partager des ressources sanitaires. Nous estimons que le tournoi a répondu aux protocoles sanitaires et la région des Balkans était en bonne condition pour enfin unir des personnes dans un but philanthropique » a expliqué Novak Djokovic.

Sauf que, malgré ses « intentions sincères », les mesures de distanciation sociales n’ont pas été respectées.

Stade comble à Belgrade, des joueurs qui s’exhibent en discothèque, d’autres qui jouent au basket et au football.

Le tout, sans aucune restriction de contact.

Outre Novak Djokovic, les trois joueurs contaminés sont : Grigor Dimitrov, Borna Coric et Viktor Troicki.

Malgré ces excuses, il n’en reste pas moins que cette cascade de cas positifs, dans le monde du tennis, pourrait avoir un impact sur la reprise du circuit professionnel, prévue à partir du 14 août.

19 juin 2020

19|06 ~ FOOTBALL ~ Malgré le Conseil d’État, la Ligue dit non…

Classé dans : SPORTS — fierementgay @ 14 h 25 min

football

La décision du Conseil d’État, qui avait suspendu la relégation d’Amiens et de Toulouse en Ligue 2, n’a pas fait bouger les choses.

La Ligue de Football Professionnel a examiné la possibilité d’une Ligue 1 à 22 clubs, ce matin.

Au final, l’avis des dirigeants du football français n’a pas changé.

Sans surprise, le Conseil d’Administration de la LFP a voté « à l’unanimité des voix exprimées (23 votes pour, 2 abstentions) une résolution proposant à l’Assemblée Générale de maintenir le format de la Ligue 1 à 20 clubs pour la saison 2020-2021 ».

« Cette résolution a été votée après un examen approfondi des enjeux d’une Ligue 1 à 20, 21 ou 22 clubs sur le calendrier des compétitions 2020-2021. Elle a également pris en compte l’avis de la commission mixte du calendrier FFF/LFP et les conséquences sur la santé des joueurs. Cet examen a porté également sur les impacts financiers, la répartition des droits audiovisuels, ainsi que sur les répercussions contractuelles avec les diffuseurs de la Ligue 1» explique encore la LFP.

Mardi prochain, une assemblée générale de la Ligue sera réunie pour valider cette résolution.

Le sort des clubs d’Amiens et Toulouse semble donc scellé.

Ils descendront en Ligue 2.

Une décision qu’Amiens à dénoncer aussitôt.

« L’Amiens SC a pris connaissance, avec indignation mais sans surprise, du vote du bureau et du conseil d’administration de la Ligue de Football Professionnel, rejetant le format de Ligue 1 à 22. Depuis la décision du Conseil d’État du 9 juin 2020, la présidente de la LFP et son directeur général n’ont cessé de réaffirmer publiquement dans les médias leur opposition, sans fondement, à ce format. C’est sans surprise que l’Amiens SC constate que ces instances n’ont fait qu’entériner les prises de position publiques des dirigeants de la LFP et ce en dépit de la décision du Conseil d’État ».

Néanmoins, le club ne veut pas en rester là.

« Tant que les instances resteront sourdes à la légitimité de notre démarche, nous exercerons toutes les voies de recours nécessaires devant les juridictions compétentes, afin que le futur format de la Ligue 1 soit examiné conformément à l’injonction du Conseil d’État ».

On peut supposer que Toulouse sera d’accord avec ces propos.

16 juin 2020

16|06 ~ ROYAUME-UNI ~ « Je pense qu’après le premier coming-out, beaucoup suivront ».

Classé dans : 1- LGBT,SPORTS — fierementgay @ 9 h 40 min

FOOTBALL - ENGLISH CHAMP - EVERTON v WATFORD

Joueur de Watford depuis 2010, avec qui il a marqué 129 buts, Troy Deeney est une figure de la Premier League.

Dans le monde du football britannique, sa parole est écoutée.

Récemment invité de la BBC, le joueur anglais a évoqué l’homosexualité.

Un sujet encore souvent tabou dans le sport et ce, même si, selon lui, de nombreux joueurs sont touchés par le sujet.

Je dirais officiellement qu’il y a probablement une personne gay ou bi dans chaque équipe de football. Ils sont là. Ils sont à 100 % là » a expliqué le capitaine des « Hornets ».

« Je pense que les homosexuels ou les gens de cette communauté sont vraiment très inquiets de devoir assumer la responsabilité d’être les premiers ».

Par ailleurs, Troy Deeney estime que si aucun joueur ne veut prendre le risque d’être le premier, il encourage à révéler son homosexualité.

« Je pense qu’après le premier coming-out, beaucoup suivront. S’ils le disaient, je crois sincèrement, qu’au cours de la première semaine, au moins cent personnes en feraient autant. C’est juste qu’ils ne veulent pas en être le visage ».

Pour rappel, Justin Fashanu reste le seul joueur masculin à avoir fait son coming-out dans l’histoire du football britannique.

En mai 2019, Antoine Griezmann s’était également exprimé sur le sujet.

Il avait incité les joueurs à se dévoiler pour montrer que c’est normal.

12 juin 2020

12|06 ~ FOOTBALL ~ Soupçonné d’homophobie, il s’explique…

Classé dans : 1- LGBT,SPORTS — fierementgay @ 11 h 32 min

football

C’est un sujet délicat sur lequel s’est exprimé Toni Kroos.

Et, selon lui, ces propos ont été mal compris.

La semaine dernière, dans l’édition allemande du magazine « GQ », le joueur du Real Madrid a évoqué le tabou de l’homosexualité dans le football masculin.

Et, plus particulièrement, la question du coming-out.

« Mon bon sens me dit que tout le monde devrait vivre cela en toute liberté. Cela ne fait aucun doute. Ceci dit, je ne sais pas si je conseillerais à un joueur en activité de se déclarer homo. Sur le terrain, certains mots sont souvent employés et, compte tenu des émotions qui se vivent en tribunes, je ne pourrais pas garantir qu’il ne finirait pas par être insulté et rabaissé. Chaque joueur doit décider, de lui-même, s’il voit ça comme un avantage ou un inconvénient de faire son coming-out. Même si je pense qu’aujourd’hui encore cela ne lui apporterait pas que des avantages » a déclaré Toni Kroos.

Aussitôt, le joueur a été critiqué pour ce discours teinté d’homophobie.

Certains lui reprochent de considérer qu’il n’est pas possible de débloquer la situation et de faire évoluer les mentalités.

C’est pourquoi Toni Kroos a tenu à préciser sa pensée.

En soulignant deux points importants.

« Cette sortie ne reflétait que mon opinion. Je ne voulais, en aucun cas, donner un conseil aux autres joueurs. Parce que ce n’est pas moi qui devrais vivre avec les conséquences d’une telle démarche ».

À titre personnel, Kroos prône la tolérance et assure qu’il « condamnerait fermement toute forme de discrimination, dont pourrait être victime l’un de ses partenaires ou adversaires ».

« Je me suis seulement projeté sur les réactions, qu’il pourrait y avoir. J’aimerais pouvoir dire que ce serait génial à 100%, si un joueur sortait du placard ».

12345...16

Telephone rose |
Divinebeaut |
Fitchdemyth |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Promovareok
| Perruquescheveuxnaturels
| Lee6769