12 octobre 2021

12|10 ~ ÉTATS-UNIS ~ Démission de l’entraîneur homophobe, mysogine et raciste…

Classé dans : MONDE,SPORTS — fierementgay @ 9 h 56 min

usa

Jon Gruden, entraîneur principal des « Raiders de Las Vegas », a démissionné.

Décision prise après des accusations de propos misogynes, homophobes et racistes.

Jon Gruden a démissionné après une rencontre avec Mark Davis, propriétaire de l’équipe de football américain.

La décision de Jon Gruden intervient après 72 heures tumultueuses.

Vendredi, le « Wall Street Journal » révélait que l’entraîneur avait utilisé une comparaison raciste pour décrire DeMaurice Smith, patron du syndicat des joueurs.

Jon Gruden le décrivait comme ayant « des lèvres de la taille de pneus Michelin ».

Des mots qui font appel à l’imagerie des caricatures racistes.

Aussitôt, la Ligue de Football Américain a condamné ses propos en les qualifiant de « consternants, odieux et totalement contraires aux valeurs de la NFL ».

Ce week-end, Jon Gruden a tenté un mea culpa.

Il s’est dit « honteux » de ses propos.

« Il n’y a pas une once de racisme dans ma personne ».

Le problème est que, hier, le  »New York Times » a fait état de propos homophobes et misogynes.

Le quotidien évoque des critiques sur l’émergence de femmes arbitres ou le recrutement de joueurs homosexuels, ainsi que des moqueries sur les joueurs engagés dans la lutte contre le racisme.

Des e-mails ont été dévoilés.

Jon Gruden s’en prend à Roger Goodel, membre de la Ligue de Football Américain, avec des termes homophobes.

Il le qualifie de « pédé » et de « chatte anti-football sans cervelle ».

Jon Gruden était revenu à l’entraînement en 2018, après une absence de dix ans.

Sa nouvelle absence pourrait bien être définitive.

12|10 ~ SPORTS ~ Son nouveau combat : bannir les pays homophobes…

Classé dans : 1- LGBT,SPORTS — fierementgay @ 9 h 29 min

sports

Tom Daley est une star de l’olympisme.

Il est monté, à deux reprises, sur le podium avec deux médailles de bronze décrochées à Londres, puis Rio.

Le nageur a également marqué l’édition de Tokyo par son titre olympique en plongeon synchronisé, aux côtés de Matty Lee.

En 2013, il fut l’un des premiers sportifs à faire son coming-out.

En ce début d’automne, Tom Daley a annoncé qu’il va se consacrer à un nouveau combat.

Le Britannique s’est déclaré contre la participation aux Jeux olympiques des pays qui punissent l’homosexualité de mort.

Au-delà, il veut faire interdire l’accueil de grandes compétitions sportives par des pays, qui criminalisent les droits humains.

Fin de semaine dernière, il a profité de recevoir un prix aux « Attitude Awards » 2021 pour faire un discours explicite.

« Je veux faire ma mission d’ici aux Jeux olympiques de Paris en 2024. Faire en sorte que les pays, qui criminalisent et punissent de mort les personnes LGBT, ne soient pas autorisés à participer aux Jeux olympiques ».

Tom Daley a souligné que « dix pays ont pris part aux Jeux Olympiques 2021, alors même que leurs législations piétinent les droits humains. Ces derniers promettent encore la peine capitale pour les personnes accusées de relations homosexuelles ».

« Pour ces dix pays où vous ne pouvez pas être vous-même, je pense qu’ils ne devraient pas être autorisés à concourir aux Jeux olympiques. Il faut définitivement ne pas à les accueillir ».

Et Tom Daley de poursuivre.

« Je pense qu’il est vraiment important d’essayer de créer un changement, plutôt que de simplement mettre en évidence ou mettre en lumière ces choses ».

Il a également dénoncé la tenue du prochain Mondial de football au Qatar.

« Ce petit pays a des règles extrêmes contre les personnes LGBT et les femmes. Je pense qu’il ne devrait pas être permis, pour un événement sportif, d’être accueilli dans un pays, qui criminalise les droits humains fondamentaux. Alors, ce sera ma mission désormais ».

11 octobre 2021

11|10 ~ ROYAUME-UNI ~ Les LGBT dénoncent le rachat du club de football…

Classé dans : 1- LGBT,MONDE,SPORTS — fierementgay @ 11 h 04 min

ru

C’est une transaction qui secoue la communauté LGBT outre-Manche.

« Pride in Football », réseau anglais de supporters LGBT, a publié un communiqué pour dénoncer le rachat du club de Newcastle par un consortium saoudien.

L’association LGBT réclame des réformes, afin de tester les propriétaires et directeurs de clubs de la Premier League.

Désormais, c’est le Fonds d’investissement public de l’Arabie saoudite, présidé par Mohammed Bin Salman, prince héritier, qui détient 80% du club.

Les 20% restants sont répartis entre « RB Sports & Media » et « PCP Capital Partners ».

Avant l’annonce de ce rachat, « Amnesty International » avait exhorté la première ligue anglaise à « modifier le test des propriétaires et des administrateurs, afin de prendre en compte les questions relatives aux droits humains ».

« Nous sommes très préoccupés, aux côtés d’organisations de défense des droits de l’homme, telles qu’Amnesty International, par le traitement des personnes LGBT en Arabie saoudite et dans d’autres pays du monde » a réagi « Pride in Football » dans un communiqué publié ce samedi. 

« Il est évident que les nouveaux propriétaires de Newcastle United ont des liens étroits avec, et dans certains cas sont, les mêmes personnes qui dirigent le régime oppressif en Arabie saoudite. Notre conviction fondamentale est qu’aucun fan ne devrait se trouver dans la situation où il doit décider entre soutenir le club qu’il aime et défendre ses droits ou ceux des autres. Les autorités du football, qui permettent aux propriétaires et aux sponsors d’utiliser les clubs de football comme des moyens de faire du sport washing et du rainbow washing de leur traitement des personnes LGBT, des femmes et des autres minorités, doivent répondre à des questions sérieuses et importantes » insiste l’association LGBT.

Selon les responsables du club de football, l’acquisition n’a pas été conçue pour soigner l’image de l’Arabie saoudite en matière de droits de l’homme.

Ils soutiennent que l’opération permettra de reconstruire le club pour en faire une équipe performante.

De son côté, « Pride in Football » voit, dans ce rachat, « un signe de la rupture continuelle des engagements en faveur des droits de l’homme dans le sport ».

11|10 ~ HANDBALL ~ Des propos homophobes à l’encontre des arbitres ?

Classé dans : 1- LGBT,SPORTS — fierementgay @ 8 h 26 min

handball

Vendredi, ce fut une sale soirée pour Gaël Pelletier, président du HBC Nantes, en Loire-Atlantique, lors du match qui opposait son équipe à Limoges.

Alors que son équipe s’est inclinée à domicile, à la surprise générale, le président du club a souhaité s’expliquer avec les arbitres après le match.

Il estimait que ces derniers n’avaient « pas été au niveau ».

Sauf que…

Gaël Pelletier n’est pas parvenu à aller jusqu’à eux, repoussé par le personnel de sécurité.

Ce qui a provoqué, chez lui, un coup de sang.

« Il y a pu y avoir quelques noms d’oiseaux qui n’étaient pas appropriés. Mais, en aucun cas, des propos homophobes » assure le président, après des accusations.

C’est « beIN Sports » qui est revenu sur cette altercation en expliquant que les arbitres avaient notifié dans leur rapport d’après-match des propos homophobes tenus par Gaël Pelletier.

Propos que ce dernier « réfute avec force ».

Interrogé, François Garcia, directeur national de l’arbitrage, a indiqué que « les arbitres de la rencontre sont très marqués. L’intrusion du président est une erreur. Il s’est passé des choses fort désagréables dans le couloir des vestiaires ».

Pour le moment, la Ligue Nationale de Handball est restée muette sur le sujet.

De son côté, la Commission nationale de l’arbitrage se réserve « le droit de porter plainte au pénal ».

Face à la polémique, Gaël Pelletier dit « regrette » son « énervement ».

« Ce ne sont pas mes valeurs. L’homophobie, sous toutes ses formes, n’a aucune place au HBC Nantes, dans le sport et dans la société ».

Il n’exclut pas d’avoir recours à la justice face à des accusations qu’il juge « diffamatoires ».

Un combat difficile que s’apprête à disputer le président de club.

« C’est une question d’honneur » selon lui.

Pour l’instant, aucune communication officielle n’a été transmise au HBC Nantes.

Le club et son président indiquent se tenir « à la disposition des instances et des autorités compétentes dans le cadre d’une future instruction ».

De leur côté, la Commission nationale de l’arbitrage et la Fédération devraient décider, dès aujourd’hui, de la suite à donner à cette affaire.

1 octobre 2021

01|10 ~ FOOTBALL ~ Giroud toujours absent, Mandanda écarté…

Classé dans : SPORTS — fierementgay @ 9 h 40 min

football

Après un Euro râté, les Bleus font leur retour.

Un grand rendez-vous attend les Tricolores, en ce début de mois d’octobre, en demi-finale de la Ligue des Nations.

La France sera opposée à la Belgique, en Italie le 7 octobre prochain.

Trois jours plus tard, il feront face à l’Italie ou à l’Espagne.

Hier, Didier Deschamps a révélé sa liste de 23 joueurs depuis le siège de la Fédération Française de Football.

Avec de bien mauvaises nouvelles pour Olivier Giroud et Steve Mandanda.

Le premier se serait-il définitivement « grillé » avec sa sortie maladroite sur Kylian Mbappé lors de la préparation de l’Euro ?

Toujours est-il qu’il n’est pas retenu.

Si Anthony Martial avait du souci à se faire, notamment depuis l’arrivée de Cristiano Ronaldo qui l’a poussé sur le banc à Manchester United, il est bel et bien appelé.

Theo Hernandez est là lui aussi.

Mais, pas de traces d’Eduardo Camavinga, pourtant intéressant au Real Madrid.

En outre, Steve Mandanda n’est plus le troisième gardien.

Devenu remplaçant à l’Olympique de Marseille, Didier Deschamps l’a écarté.

Il a préféré convoquer Benoit Costil, qui fait un très bon début de saison à Bordeaux.

Le sélectionneur français a justifié les deux absences.

« Je fais des choix sportifs. La vie de groupe, c’est une autre chose » a-t-il déclaré pour justifier l’absence de Steve Mandanda.

« Même si Steve est un habitué, j’ai pris cette décision par rapport à sa situation actuelle. Benoît est venu plusieurs fois en équipe de France, même si par moments, il a connu des pauses. Mais, s’il est là, ce n’est pas parce que je le connais, mais parce qu’il est performant ».

En ce qui concerne Olivier Giroud, absent pour la deuxième fois, Didier Deschamps a été très bref.

« Je fais des choix sportifs par rapport à d’autres joueurs, qui sont présents et qui ont donné satisfaction lors du dernier rassemblement ».

Façon de justifier la présence d’Anthony Martial, qui ne joue quasiment plus à Manchester United, mais qui a été précieux lors des matches de septembre.

Voici la liste complète.

Gardiens : Lloris, Maignan, Costil.

Défenseurs : Digne, Dubois, L.Hernandez, Kimpembe, Koundé, Pavard, Upamecano, Varane.

Milieux : Guendouzi, Pogba, Rabiot, Tchouaméni, Veretout, T.Hernandez.

Attaquants : Ben Yedder, Benzema, Diaby, Griezmann, Martial, Mbappé.

12345...49

Telephone rose |
Divinebeaut |
Fitchdemyth |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Promovareok
| Perruquescheveuxnaturels
| Lee6769